samedi 6 octobre 2012

video

Ben j'avais pas vue qu'on pouvaient placer des vidéo ici !!!  quel bouseux !!

Voilà donc la première vidéo que je met ici , il y en a une vingtaines sur ma page faceB ...
La planche 5 , les films de zombies et d'autres petits trucs ...

9 commentaires:

  1. Autre chose à propos de "je suis une légende". Je n'ai pas vu les versions précédentes (une avec Vincent Price et l'autre avec Charlton Heston), mais le film avec Will Smith passe complètement à côté du sujet du roman original. Si dans le roman le personnage de Will Smith tente de sauver la race humaine telle qu'on la connaît, les zombis, qu sont plutôt des sortes de vampires cannibales dans le roman, ne sont pas seulement cruels et destructeurs. Ils cherchent à mettre en place une nouvelle société adaptée à cette nouvelle race humaine qu'ils représentent, qui ne supporte plus la lumière du jour etc. Et le héros, finalement, est un obstacle à cette nouvelle société. Lui il lutte pour sauver un monde qui n'existe plus, alors que finalement l'avenir de la race humaine, c'est les zombis vampires. Il est donc condamné à mort par les zombis vampires cannibales, car il est un obstacle pour la nouvelle société, et en tant que dernier huamain de l'ancienne ère, devient une légende à leurs yeux.

    Le problème des films aujourd'hui, est qu'ils utilisent des romans, ou des films déjà réalisés, on fait des remakes, mais les idées sont simplifiées à l'extrême pour ne garder que le spectaculaire. Et le résultat n'est même pas toujours des plus réussis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Très intéressant ce que tu dit , je n'ai pas lu le bouquin dont l'histoire semble justifier le titre , et je ne savais pas qu'il y avait un version plus ancienne que celle de Heston !
      Les idées sont non seulement simplifier mais aussi caricaturer a l'extrême , La débilité nous envahi chaque jour un peut plus ...
      Heureusement que j'ai mes petits scénars pour rêvasser un peut ...

      Supprimer
  2. La version avec Vincent Price date de 1964, sortie sous le titre The last man on earth en VO et Je suis une légende en français. La version de Charlton Heston, c'était "le survivant" en français et Omega man" en VO, je crois ?

    C'est triste avec les moyens techniques d'aujourd'hui, de ne pas respecter les histoires originelles tout en apportant l'esthétisme moderne et les effets spéciaux qu'on a à disposition. C'est bien à ça qu'on voit que les mecs ne cherchent qu'à faire du fric sans se casser la tête...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis un bouricot je ne me rappelais pas que j'avais regarder celle avec Price sur Ytube il y a quelques semaines !!!
      je connais bien la version avec Heston , je l'avais en cassette mais je l'ai perdu ,

      Pour moi c'est bien plus que triste et ça me fout vraiment beaucoup les nerfs...

      J'ai une théorie là dessus , je pense que c'est parce qu'on prend de plus en plus les "copains" dans le monde du cinéma et que forcément , et que comme le talent est quand même assez rare , c'est des bouseux qui on des place qu'ils ne méritent pas ...

      Supprimer
  3. Oui, il y a le copinage, ça n'aide pas forcément à la réussite d'un film, un bon copain ne faisant pas un bon acteur ou un bon scénariste, ou un bon décorateur, etc... Et il y a peut-être un autre phénomène, un peu plus profond celui-là : on est dans une société de jetable. Mais pas seulement au niveau des stylo ou des rasoirs Bic, aussi au niveau des techniques (téléphones, ordinateurs, les K7 remplacées par les cd,par les clé USB, les MP , etc...), une technique qui évolue tellement vite que si on veut être à la pointe il faut toujours réinvestir. Et je crois que pour le ciné ça devient un peu pareil. J'ai l'impression que des fois ils font des films destinés à n'être vu qu'une fois, au ciné ou sur le net. Les DVD ou Blue Ray ne valent plus rien (ça fait des années que je n'ai plus mis plus de 5 euros dans un DVD, ils sont toujours bradés un peu partout). Donc tu regardes un film, tu passes un bon ou un mauvais moment c'est selon, mais le but ne semble pas que tu regardes à nouveau ce film. Donc ils font du grand n'importe quoi, et tant pis si tu creuses un peu ou que tu es un peu attentif aux détails. Pour faire simple, ils amusent le bon petit peuple, tout en le rendant un peu plus bête en même temps... Et le pire est que même dans des films de merde, ou surtout dans ceux là, ils mettent quelques messages politiques ou "bien pensants". Ils ne se contentent pas d'abêtir les gens, ils les lobotomisent et les endoctrinent...

    Bon, je ne sais pas si j'ai été bien clair dans mon explication, ça part un peu dans tous les sens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non , ça ne part pas dans tout les sens , tu a bien saisi un trucs auquel je n'avais pas penser pour ce sujet la , une époque ou tout est "jetable " , même les films !!!
      Et oui , bien vu ...

      Supprimer
  4. Merci ;)
    Heureusement, cette tendance du jetable ne semble pas encore avoir trop frappée la bd franco-belge. Je dis bien franco-belge, car regardes les mangas, dans leurs pays d'origines, on les trouve dans les gares, les bouquins sont imprimés sur du mauvais papier, en gros ils sont destinés à être lus pendant le trajet en train et jetés à l'arrivée...

    RépondreSupprimer
  5. ben oui ...
    Tient c'est rigolo , on parlait de Omega man et Vanessa me l'a trouver et m'a fait la surprise !
    je vais certainement en parler dans la prochaine vidéo ...

    RépondreSupprimer